Sélectionner une page

Merci d’avoir cliqué. Il semble que cette tactique nommée putaclic « prosticlic » ou encore clickbay fonctionne. Nous allons parler de logotype simple et complexe, ou comment susciter le questionnement.

VRAI TITRE : HISTOIRE D’UN LOGOTYPE


Ceci n’est ni un cours, ni un tutoriel. Je n’ai pas la prétention d’être un graphiste, ni un as de la palette numérique. Cet article est dans la lignée de mon introduction sur l’ésotérisme et vient simplement répondre à la question qui m’est posée lorsque je tends une carte de visite à mon interlocuteur.

Voici donc la question, en question :
Mais pourquoi 16H18 ?

Il est vrai que cela peut surprendre lorsque l’on ne possède pas la clé du code. Et c’est toujours un plaisir pour moi d’expliquer le pourquoi du comment à mon correspondant. L’exercice étant courant, je m’amuse à changer les versions sans perdre en qualité d’information. Bien sûr, il y a la version longue et la version courte. Donner une explication, ce n’est pas donner une leçon.

CRÉER UNE IDENTITE


1. RÈGLES DE CREATION

  • Le logo doit être lisible dans les pires conditions : FAX, TAMPON
  • Le logo doit entrer dans une déclinaison graphique possible
  • La marque est facilement prononçable (bien que pour la langue anglaise la notion de 24h soit différente)
  • La marque est un nom de domaine efficace pour la recherche et la saisie d’un e-mail.

2. IDENTITÉ

  • Doit être représentatif de mon état d’esprit pour le projet ;
  • Doit susciter une réaction ;
  • Doit être porteur d’un message ;
  • Doit contenir un code d’initié ;
  • Doit être simple et complexe.

3. RÉFLEXION PERSONNELLE

  • Le projet est éthique, biomimétique ;
  • Etablir le lien entre nature et technique ;
  • Etablir le lien entre l’esprit et la matière.

histoire-dun-logotype-2
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

16H18. Un logo composé de trois groupes « 16 »,  « h », « 18 ».
La signature est : Techno[logique] par nature.

Voyons ensemble le découpage et comment relier les différents points pour créer l’identité et valider l’essai.

16H18


16h18 est un logo alpha-numérique, composé de chiffres et de lettres. En supprimant le h, nous obtenons 1618. Soit l’illustration de la proportion divine 1,618. C’est aussi un code d’initié que de donner un rendez-vous à 16h18 plutôt qu’à 16h20, de même pour 15h14 plutôt que 15h15. Le « h » illustré est en fait le symbole PHI en minuscule « 𝜑 » inversée. Ce qui est en haut est en bas. C’est à nouveau un rappel. Phi étant le symbole … du nombre d’or 1,618.

Explorons maintenant la dimension numérologique.

La numérologie est aussi appelée guématria. Il s’agit d’une science tout à fait logique de réduction des nombres et de correspondance avec les lettres. Car oui l’ensemble des al-phi-beth sont fondés sur les chiffres et les nombres et non l’inverse. La lecture guématrique du language prend un sens bien plus puissant avec cette connaissance. Ainsi « A » vaut 1 est équilavent à alpha, aleph ou alif. Remarquez comme ce qui nous semble parfois loin est parfaitement proche. Ensuite Chaque nombre est réduit pour obtenir une base non réductible. Noté que le 11 et le 22 sont des nombres sacrés (mais ce n’est pas le sujet ici).

1+6=7, H=8, 1+8=9 soit la suite 7, 8 et 9. 16h18 est donc une suite. Petit rappel de singularité entre le nombre d’or et le monde en mouvement.

Le 7 est la lettre G soit les 7 shakras ou encore le G du grand architecte des loges maconniques. Cette interprétation est une parmi d’autres.

Le 8 ou le symbole de l’infini. C’est la lettre H « Hermes Mercure Djéhouti Thot ». La symbolique de la polarité.

Le 9 c’est le racine du cercle la réduction sacrée. Avec le 9 seul il est possible de démontrer que les étalons de mesure comme les degrés d’un cercle ou bien d’autres choses sont déterminées à partir des chiffres et non l’inverse. Du grand Art.

7+8+9 = 24H soit le cycle d’une journée de notre réalité matérielle terrestre.

TECHNO[LOGIQUE] PAR NATURE


La signature Technologique par nature est aussi un découpage. C’est un yin-yang. La technologie d’un côté, avec les qualités de complexité et l’aboutissement technique, et la simplicité de la nature. Simple, évident, c’est l’aboutissement d’une reflexion ordonnée donnant un résultat prévisible. Aussi simple qu’il est naturel.

Qu’il y a til de plus technologique que la nature ? Un système adaptatif, en mouvement et dont l’harmonie et déroutante de perfection. Alors ou est la logique ? dans les nombres ou bien dans la nature ? Et bien la nature et l’ensemble mathématiques le plus puissant. Entre les constantes de l’univers, les fractales et ce qui nous reste à découvrir, c’est bien là tout le message à souligner.

Au final un logo ultra simple, de 5 caractères, facilement retranscriptible à l’écrit comme en graphisme. PHI devient H au besoin. Nous sommes donc face à un domaine court, comportant une bonne dizaine de codes.


*** Pour être informé de mes prochaines publications ***
Il suffit de cliquer sur le bouton « Suivre » en haut de ce billet.

Share This